Mr. Nobody – 2009

Cela faisait des années que ce film figurait sur mon disque dur sans que j’ai pris la peine de le regarder… Grossière erreur de ma part ! Erreur à laquelle j’ai d’ailleurs remédié dans le train il y a quelques semaines… Voici pour l’heure l’histoire de Nemo Nobody.

Synopsis

2092. Nemo Nobody a 118 ans. Sa particularité ? Il est le dernier mortel, la science ayant trouvé la clé de la vie et de la jeunesse éternelle. En fin de vie, ses souvenirs remontent à la surface, stimulés par un journaliste plus malin et altruiste que les autres. Sa vie défile, at avec une narration ultérieure, il aborde sa vie de façon analeptique. Un enfant sur le quai d’une gare. Un choix impossible pour un petit garçon : partir avec sa maman ? Rester avec son papa ? Il revit sa vie aux côté d’Anna. A moins qu’il n’ait vécu son histoire avec Elise ? Et Jeanne, dans tout ça ?

Image associée

Mr. Nodody est un film franco-belgo-canadien, réalisé par Jaco Van Dormael en 2009. On est donc loin des soupes hollywoodiennes à laquelle on est habitué pour ce type de film, à la limite entre la science fiction, le drame et un semblant de philosophie. Pendant 2h30, il retrace différentes vies qu’aurait pu avoir (ou bien les a-t’il vraiment vécues ?) Nemo, interprété par l’excellent Jared Leto. Au cours du film, il raconte ses souvenirs, entrecroisant ses différentes vies : il explore à fond ses différentes vies possibles, qui découlent toutes de sa décision ou non à monter dans un train.

Il y a pas mal de voix off dans ce film, et les images se suffisent presque à elles-même. Nul besoin de longs discours. Et pourtant, c’était loin d’être gagné, considérant l’entrelacs de scènes qui obéissent à deux dimensions qui bousculent nos repères spacio-temporels :

  • celle du temps, de la vie (enfant, adolescent, adulte)
  • celle des choix (en tant qu’enfant : sa vie avec chacun de ses parents, puis à l’adolescence et à l’âge adulte, ses différentes vies avec trois femmes qui n’ont rien à voir).

Au début, on peut avoir peur et se dire : « Oulala… je ne comprends rien ! ». Pour ma part, cette sensation a disparu au bout de quelques minutes. Il se laisse regarder plutôt facilement, et peut être rangé dans la catégorie des films aux cheminements tortueux comme l’Effet Papillon, Shutter Island ou Memento.

main-qimg-20d9591d70c1fe49f584af700da0cb51-c.jpg

Ce que j’ai aimé :

  • On veut croire à toutes ses histoires, toutes riches et fortes en émotion, mais en même temps notre raison nous dit que ce vieillard est certainement en plein délire et que sa mémoire lui joue des tours…
  • Le thème principal qui ressort est finalement le libre-arbitre.
  • Chacune des vies qu’il conte a sa propre essence : elles sont foncièrement différentes, certaines plus heureuses que d’autres.
  • Je ne m’attendais pas au dénouement !
  • Lorsqu’on termine le film, on a certes des réponses, mais il nous reste des questions : Mr Nobody a-t’il vécu toutes ses vies ? Où tout se passe-t’il uniquement dans sa tête ? Sommes-nous à la fin ou au commencement ? Le fait qu’il s’appelle Nemo Nobody, appuie la théorie qu’il ne s’est forgé aucune identité au cours de sa vie. Nemo veut dire « personne » en latin, tout comme Nobody veut dire « personne » en anglais. Ainsi, même s’il n’a pas vécu ces différentes vies, le fait de les avoir imaginées l’a rendu heureux, et plus riche que s’il avait dû choisir une seule voie et s’en contenter.
  • La diversité des plans, et les teintes colorées utilisées.

Ce que j’ai moins aimé :

  • Le fait que cela se passe dans un monde de pure science-fiction uniquement lors de l’interview du vieux Nemo : j’ai trouvé cela « too much« , voire totalement inutile.
  • Un poil trop long.

Ma note : 14/20

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

via Le 7ème art

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :