Et que

Une envie inassouvie de partir

Retenue par des chaînes qui la regardent vieillir

Sous la lumière artificielle de son empire

Elle subit les coups du destin sans mot-dire

Au milieu de ces taudis, de ces murs décrépis

A chasser ses rêves à grands coups de “tant pis”

A s’enfoncer chaque jour davantage dans le déni

A attendre que, vide, passe sa vie

Et que vrombissent les avions qui passent au dessus d’elle toute la journée

Et que s’en viennent et s’en vont les touristes sans difficultés

Et que soudain, se voile le ciel d’été

Et que jamais elle ne connaisse la liberté

 

Texte écrit suite à l’atelier d’écriture n°299 de Bricabook

Crédit Image : © ursulamadariaga

via Les essais de Plume / ATELIER D’ECRITURE

6 commentaires sur “Et que

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :