La Mensu Déco |MAI 2018| Les faire-parts

Salut les brideuses !

J’ai une question pour vous : combien de temps avez-vous planché sur vos faire-parts ? Evidemment, lorsque la date définitive est arrêtée, la mairie, la salle et potentiellement le lieu de culte réservés, il est temps de faire part de votre union à vos proches !

Alors là, j’en ai écumé des sites internets, des blogs de mariage, des vidéos de DIY sur Youtube, des pages Facebook, des images Pinterest et Instagram… Finalement, avec le chéri, nous avons vite décidé de les réaliser nous-même. Plus long ? Oui. Plus chiant ? Certainement. Moins cher ? Aussi. Mais surtout, nous avons fait des faire-parts qui nous ressemblaient !

Côté des sites internet, ils fleurissent de toute part ! C’est vrai que certains sont hyper sympas, mais tous ceux qui nous plaisaient étaient à plus de 3 euros le faire-part, sans compter les timbres, les enveloppes etc… on arrivait vite à presque 500 euros de budget. Et puis c’est vrai que je voulais voir le rendu avant d’en faire tirer 100, car je ne voulais pas avoir de mauvaise surprise une fois la commande de tous nos faire-parts passée. Donc nous avons finalement décidé de réaliser les nôtres nous même.

Pour cela, nous avons dû définir leur forme globale. Nous voulions quelque chose d’assez simple, mais classe. Finalement, nous nous somme décidés à réaliser un faire-part pochette, pour lequel nous nous sommes basés sur la vidéo de Fairepartsoimeme. Bien évidemment, nous l’avons adapté à nos envies et notre besoin. Donc finalement, nous avons réalisé un rabat qui nous permette de glisser plus ou moins de carton, au cas par cas, selon si la personne était invitée au cocktail uniquement ou également au repas/bal.

MATERIEL

Pour 100 faire-parts (nous en avons fait une dizaine en plus, qui nous ont bien servis car nos parents ont décidé au dernier moment d’inviter quelques personnes en plus), nous avons eu besoin de :

  • Feuille 1 : 50 feuilles cartonnées de scrapbooking 30,5×30,5 cm (marque Mahé, couleur vert lime, densité 150g/m²) – 0,90 € l’unité
  • Feuille 2 : 20 feuilles cartonnées de scrapbooking 30,5×30,5 cm (marque Mahé, couleur Hazelnut, densité 150g/m²) – 0,90 € l’unité
  • Feuille 3 : 100 feuilles 21×29,7 cm ivoire (marque Canson, couleur ivoire, densité 120g/m²) – 0,40 € l’unité
  • Un peu de raphia couleur, couleur ficelle – 2 € la pelote
  • 10 m de dentelle (que nous avons coupé en deux dans le sens de la longueur afin d’avoir des bandes de dentelle d’environ 1,7 cm de large) – environ 5 €
  • De la colle – environ 2 €
  • Une paire de ciseaux à papier (ou un massicot, mais je suis plus à l’aise avec les ciseaux !)
  • Une paire de ciseaux crantés, au motif de votre choix
  • Un scalpel pour papier + lames de rechange – environ 6 €
  • Une règle et/ou une équerre en aluminium
  • 1 crayon à papier critérium
  • 1 gomme
  • 1 couteau à bout pointu (mais pas trop tranchant)
  • 2 rouleaux de colle double face spéciale photo – environ 8 € les deux
  • Une imprimante et des cartouches d’encres (pleines… xD)
  • 100 enveloppes en vélin, couleur chocolat, commandées sur le site internet Art du papier – environ 18 €
  • Un stylo gel blanc pour écrire sur les enveloppes – 1 € l’unité

En gros, pour 100 faire parts, nous en avons eu pour environ 145 € de matériel, auxquels viennent se rajouter 60 euros de timbres personnalisés pour 30 timbres (les autres faire-parts ayant été donnés en mains propres), on arrive 205 €. Nous en aurions eu pour au moins le double voire le triple si nous étions passés par un site internet, par contre, nous avons passé beaucoup d’heures dessus, je dirais une bonne vingtaine d’heures, si ce n’est trente (seule et à deux).

METHODE

 

1 – LA POCHETTE

Pour la pochette, nous avons commencé par tracer sur les feuilles 1 le patron de nos faire-parts, comme sur la photo ci-dessous. Elle ne présente que le patron d’un faire-part, mais sur une feuille nous avons pu en faire 2, tête bêche, de 15 cm de large chacun. Le papier ayant une face granuleuse et une face lisse, nous avons donc utilisé la face lisse comme étant l’intérieur du faire-part. C’est là que nous avons réalisé nos marques au critérium.

NB : Les mesures sont en cm.

DSC_0011_LI

Une fois les mesures au crayon à papier réalisées, il a suffit de découper comme sur la photo ci-dessous : on enlève toutes les parties avec le blanc (montage sur le pc, c’est très moche, mais assez explicite j’espère !), en suivant les ligne de critérium. Nous avons découpé grâce à l’équerre en aluminium et le scalpel à papier. Afin de ne pas entamer la table, nous avons réalisé cela sur une planche à découper de cuisine propre et en bois.

DSC_0011_LI (2)

Ensuite, il a fallu plier le papier. Comme celui-ci est assez épais, nous nous sommes aidé en réalisant des pré-pliages avec la pointe d’un couteau, sans trop appuyer pour ne pas couper le papier, mais assez profond pour aider le papier à se plier par la suite. Afin de faire des lignes droites, nous avons utilisé la fameuse équerre.

Il n’y a plus eu qu’à suivre les lignes pour plier le papier et avoir une jolie pochette.

Afin de créer la poche de la pochette qui puisse accueillir des morceaux volants de papier, j’ai utilisé le ruban de colle double face, que j’ai mis sur la bande de 0,5 cm de large qui dépassait, côté granuleux du papier. En pliant la bandelette selon le pli, et en rabattant le côté 6,5 cm sur le côté de 9,8 cm, on créait facilement le rabat de la fameuse pochette !

32349204_10215465682612883_6938552553252585472_n

Finalement, on obtient une pochette qui, pliée, mesure 10×15 cm, et dont le rendu de face est le suivant (on a juste découpé au ciseaux cranteurs l’un des coins de la pochette pour plus de fantaisie) :

32503746_10215465986740486_3812785538314797056_n32349625_10215465986340476_8778471192299307008_n

 

2 – LE CONTENU

Nous avons réussi à faire entrer tout notre contenu sur une feuille (feuille 3, couleur ivoire) par faire-part. Nous avons utilisé le logiciel de Microsoft, Publisher, pour réaliser nos textes, que nous avons ensuite imprimé (sur le côté lisse des feuilles Canson). La découpe a été réalisée aux ciseaux à papier. Nous avions 3 à 4 unités à intégrer dans un faire-part, selon si oui ou non le destinataire était invité au repas/bal.

La première unité de texte, c’est le corps du faire-part (15×9,5 cm), avec notre logo, le lieu et l’heure de la cérémonie religieuse, que nous avons collé sur la partie de 10 cm (côté intérieur du faire-part, soit côté lisse). Nous l’avons agrémenté de deux fines bandes découpées dans une feuille 2 couleur chocolat.

32324779_10215466060422328_7229693830604259328_n_LI

Ensuite, dans le rabat de la pochette, nous avons pu mettre différentes informations :

  • un coupon “Votre réponse” (14×9 cm) où nous avons mis les informations principales pour rendre réponse, soit nos noms, n° de tel, adresse, idem pour nos parents. Nous y avons également mis la date butoire pour laquelle nous devions avoir notre réponse, ainsi que les informations relatives au site internet de notre mariage.
  • un coupon “Vin d’honneur” (12 x 9), avec les informations pour se rendre au lieu du cocktail (adresse, heure, comment se rendre à la salle)
  • un coupon “Repas & bal des mariés” (9x9cm), que nous avons glissé pour les personnes invitées au repas et au bal en plus du cocktail.

Ainsi, tous les faire-parts avaient au moins deux coupons dans le rabat, et la plupart en avaient même trois puisque beaucoup de personnes étaient invitées au repas.

 

3 – LA DÉCORATION EXTÉRIEURE DE LA POCHETTE

Afin de fermer l’enveloppe, nous avons utilisé les feuilles 2, dans lesquelles nous avons découpé des bandes de 22x4cm, avec lesquelles nous avons créé un tour de pochette, pour la maintenir fermée. Après utilisation du couteau pour faciliter le pliage, nous avons collé le papier grâce au ruban de colle double face. Puis nous avons décoré ces tours de pochette avec le ruban de dentelle de 1,7 cm de large, et un peu de raphia, que nous avons agencé selon les photos suivantes :

Avant/Arrière du tour de pochette :

Nous y avons collé le ruban de dentelle avec de la colle, et le raphia est maintenu en place grâce à un petit morceau de ruban de colle double face.

Ce tour de pochette va bien évidemment autour de la pochette, qui a aussi été agrémentée d’une étiquette à nos deux prénoms, en blanc grâce au style de gel utilisé pour les noms et adresses sur les enveloppes :

32405593_10215466201905865_4565817296714465280_n
32349348_10215466202665884_6927216270542635008_n

 

4 – L’ENVELOPPE

On écrit les noms/adresses… Et voilàààà le résultat !!!!

32547804_10215466202105870_1819881925121146880_n

Honnêtement, on est fiers de nous ! Et les réactions des gens font chaud au cœur quand ils ouvrent leur enveloppe 🙂

32387163_10215466203265899_5325908576894451712_n

Qu’en dites-vous ? Avez-vous vous aussi réaliser vos faire-parts vous-mêmes ? Ou êtes-vous passés par un imprimeur ? Racontez-nous votre expérience ! Des bisous et à bientôt !

via Un Jour En Blanc / MARIAGE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :