Le joyau des Valoris | Pierre Pével

Titre : Le joyau des Valoris

Saga : Haut-Royaume, les sept cités

Auteur : Pierre PEVEL

Date de début : 07.09.18

Date de fin : 14.09.18

Nombre de livres lus : 4/10

 

“Dans la cité corrompue de Samarande, Iryän Shaän, voleur aux yeux de drac, est engagé pour voler un précieux diadème. Il s’acquitte de sa mission mais les joyaux qui ornaient le diadème sont dérobés peu après. Pourquoi ? Par qui ? Pour se disculper, Iryän et ses complices devront le découvrir et vaincre par la ruse et le fer de nombreux adversaires : voleurs, assassins, mages et spectres.”

 


Ce livre… je l’ai dévoré et c’est avec lui que je valide la sous-catégorie “Witches Brew” du Pumpkin Autumn Challenge ! C’est (à ma grande honte) le premier livre de Pével que je lis (j’ai Les Lames du Cardinal bien au chaud dans ma PAL depuis quelques mois mais je n’ai pas encore trouvé le temps de m’y attaquer, à ce gros pavé !). Et c’était juste à la hauteur de mes espérances !

Haut-Royaume, les sept cités est un spin off de la série Haut-Royaume. Alors bon, je ne le savais pas et j’ai bien lâchement été séduite par l’opération 3,99€ de Bragelonne… et j’ai vraiment hâte de découvrir le reste de l’univers de Haut-Royaume.

Dans ce premier tome, on suit un voleur, Iryän Shaän, et son acolyte Svern, qui ont pour mission de dérober un diadème. Le récit démarre sur les chapeaux de roue avec un prologue aux petits oignons, relatant le maraudage des deux comparses. Une plume épique et cocasse à la fois nous accompagne durant le récit, puisqu’ils parviennent à voler un diadème sur la tête-même de celle à qui il appartient, durant une soirée pleine de beau monde. S’ensuivent moult péripéties pour parvenir à s’échapper. Cette scène d’ouverture, on l’eut cru filmée ! Et par la suite, on sombre dans une exquise et complexe histoire où, en gros, plusieurs bandes de voleurs et malfrats font tout pour retrouver en premier les diamants qui composaient le diadème, lesdits diamants ayant à leur tour été dérobés…

Alors bon. Il faut prendre le rythme, quoi ! Au début c’est un peu ardu (quoique j’aime beaucoup les récits avec beaucoup de personnages LORSQUE ces personnages sont bien décrits, et sont distinguables les uns des autres (race, nom, fonction, caractère…), ce qui est le cas ici. Je me suis facilement attachée aux personnages, quels qu’ils soient. Tantôt charismatiques, tantôt attachants, il faut cependant faire attention à ne pas trop s’y accrocher, car l’auteur est un peu un Martin français qui n’hésite pas à passer plusieurs chapitres sur un personnage pour le faire mourir, là, comme ça ! Délicieusement inattendu et bien mené.

Je dois avouer que les personnages incarnent un peu des stéréotypes du genre. Mais honnêtement, j’ai largement apprécié de me plonger dans une lecture complexe, de prime abord (à cause de la profusion de personnages, de lieux, dans un univers inconnu), mais qui s’est révélée finalement récréative et pas du tout prise de tête. Le récit assez court reprend tous les codes de la fantaisie… efficace ! Par contre, si je devais faire une critique… Je me rends compte que je ne supporte plus lorsque les personnages ne font pas de négation dans leurs dialogues ! Les “Je peux pas” au lieu de “Je ne peux pas”… ça me fait pleurer du sang ! Bon, un peu, ok, ça apporte force et caractère au personnage qui parle, selon sa condition, son éducation et son caractère. Mais là, j’ai trouvé qu’il y en avait un poil trop à mon goût !

Bien que je n’ai pas lu la série principale, j’ai trouvé le récit accessible, même s’il y avait beaucoup de lieux. Bien sur, je n’ai pas saisi toutes les subtilités de l’univers relativement complexe, mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture, loin de là ! Entre récit fantastique de cape et d’épée et vieille ville mal famée dirigée par la pègre, on a juste envie de connaître la suite des aventures de notre petite bande de gentils vilains ! Oui, ça fait niais dit comme ça. Mais je ne vais pas m’étendre sur les effusions de sangs, les combats violents et les “accidents” aux détails salaces qui viennent ajouter à l’excitation du récit… ce serait trop facile !

En bref, une très bonne lecture, la découverte d’un auteur incroyable dont j’ai hâte de lire d’autres romans (dont la suite de ce premier tome), et bien sur, une Wish-List qui vient de bondir d’un étage (ou d’une étagère… “humour” quand tu nous tiens) !

Ma note : 14/20

 

Et toi, que penses-tu de ce livre ? Participes-tu au #pumpkinautomnchallenge ? Viens partager ton expérience avec nous !

5 commentaires sur “Le joyau des Valoris | Pierre Pével

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :