Au café de Paris

Paris la grande, Paris la belle,

Grouillante de vie, Paris l’éternelle,

Dominée par sa dame de fer,

Haute à nous rendre fiers.

 

Coincé dans une ruelle peu fréquentée,

Entre un vieux cinéma et un kiosque fermé,

Une devanture toute de bois vêtue

Semble jaillir d’un passé révolu.

 

A l’intérieur, le comptoir si lustré

Qu’un coup d’œil y renvoie son reflet

Soutient comme chaque vendredi

Les habitués du café de Paris.

 

Et parmi eux, Marcel, Jean et Aubin,

Lélie, Joslyne et Robin,

Que de vies à raconter, d’histoires anciennes

Pour de rares oreilles contemporaines.

 

Et toujours dans son coin, bougon,

Sur son tabouret, le vieux Léon

Ne prête à ses camarades enjoués

Qu’une attention limitée.

 

Ses yeux, chaussés de grosses lunettes,

Lisent et relisent les même sornettes

Du vieux journal corné et jauni

Que chaque jour depuis soixante ans il relit.

 

Une chope de bonne brune à disposition,

Il pourrait réciter, mais sans façons,

Chacune des lignes de l’Espoir,

Qui annonçait aux français leur victoire.

 

Et malgré la joie et l’effervescence,

Qui jadis enflamma la France,

Il n’en conçut qu’une ardeur limitée,

La guerre lui ayant pris tout ce qu’il aimait.

 

Des années plus tard, il était toujours là

Sur le même siège, toujours un peu las,

Du bruit et de la vie autour de lui,

Mais c’est ça, le charme du café de Paris.

 

Crédit photo : © Kyle Wagner

Poème écrit dans le cadre de l’atelier d’écriture n°314 de Bricabook !

14 commentaires sur “Au café de Paris

Ajouter un commentaire

    1. Je ne sais pas non plus ! Beaucoup de lecture aidant je pense ^^ Merci à toi de m’avoir lue et pour ton commentaire qui réchauffe le coeur ! Comme tous les encouragements reçus, ça me donne vraiment envie de continuer 🙂

      J'aime

  1. Bonne ambiance, réaliste et intimiste.
    J’ai même entendu le son d’un orgue de barbarie, c’était le groupe « Pigalle » qui chantait son plus grand succès : « Dans la salle du bar tabac de la rue des Martyrs »

    Très attachants, tes personnages, Pauline !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :