Waylander II | David Gemmel

Il venait d’un enfer de souffrance et entra dans un monde de mort.

Dans les monts Sklen, Dakeyras l’homme des bois et sa ravissante fille Miriel vivent dans la solitude et l’harmonie. Ils ne savent pas qu’un groupe de guerriers sanguinaires rôde dans les montagnes. Des hommes qui n’ont jamais connu la défaite, pour qui la vengeance et la torture sont comme la viande et la boisson. Pour dix mille pièces d’or, ils sont prêts à tuer l’homme des bois. Ces combattants endurcis n’ont pas peur de cette mission…

Ils devraient.

Car Miriel est une fille de feu et d’acier, maîtrisant l’arc et l’épée grâce à l’enseignement du plus mortel assassin qui n’ait jamais vécu : son père, mieux connu sous le nom de … Waylander !

Ayé !!!! Je me suis enfin attelée à la suite des aventures du ténébreux Dakeyras, alias Waylander, de David Gemmel. Mais oui, souvenez-vous, la chronique du premier tome était l’une des premières du blog !

Pourquoi tant de temps entre les deux tomes ? Hé beh… tout simplement parce que comme la plupart d’entre vous, j’achète plus vite que ce que je lis hahaha ! Aussi ma PAL est-elle presque infinie, et j’essaye de tourner au mieux entre les différents genres. Néanmoins, le tome III figure sur la PAL du mois de Mars, car je n’ai tellement pas été déçue par la suite que j’ai vraiment hâte de connaître le fin mot de l’histoire !!!

Je ne l’ai pas lu d’une traite, mais presque. L’esprit de Gemmel reste très présent, malgré l’histoire qui a pris un virage à quatre-vingt-dix degrés par rapport au tome I.

Ce volet est mieux construit (cela dit, je n’ai lu que les Waylander, pas tout le cycle Drenaï… auquel cas mon avis serait peut-être différent). Il est moins fouillis, mais cela est certainement dû au fait que je me suis habituée à l’environnement et au style de l’auteur. J’ai par contre trouvé que le ton était un peu plus léger, avec notamment des traces d’humour bien placées, qui contribuent à prendre son pied à la lecture !

On y retrouve d’anciens personnages, avec bonheur. D’autres ont malheureusement disparu, et j’ai pleuré Danyal en même temps que Waylander. Enfin, de nouvelles têtes font leur apparition, aussi charismatiques que vaillantes. Les personnages sont tous attachants, même si je me suis sentie beaucoup moins proche de Dardalion par rapport au premier tome. Au contraire, je l’ai trouvé bien peu humain. Mais quoi qu’il en soit, les compagnons du rédempteur Dakeyras ont chacun leur force, leurs faiblesses, et leurs discussions sont toujours intéressantes et utiles à l’ouvrage. Miriel n’est pas une simple d’esprit, et même si ses compagnons et elles suivent tous la même direction, elle n’est pas mise en défaut ni en retrait. Certes, ses sentiments sont bousculés, mais elle ne perd pas la tête comme une mademoiselle futile. Non, elle est devenue une guerrière digne de son père adoptif. Et c’est bien appréciable !

Les actions s’enchaînent mais ne se nuisent pas. Le rythme est si bien maîtrisé qu’on ne s’ennuie jamais, sans pour autant avoir une impression de trop plein. Les combats sont à nouveau épiques, je les voyais se dérouler avec délice dans ma tête. Honnêtement, que ne donnerais-je pas pour voir une adaptation cinématographique à la hauteur de l’auteur ?!

Ce qui change par rapport au premier tome, c’est que la magie prend vraiment place, sombre, intense, véritable source de l’histoire. David Gemmell reprend avec habileté les éléments qui font sa force de maître du médiéval-fantastique. Entre batailles mémorables, ripostes jouissives, ennemis puissants et héros tout ce qu’il y a de plus vaillant, on a un récit qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. J’en ai encore des étoiles plein les yeux !!!

Ma note : 17 / 20

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :