Les ailes d’émeraude | Alexiane de Lys

À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie…

Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

Je sais, je sais. Le résumé fait un peu peur. Et oui, on nous en a saucé, du roman young adult archi plat où l’orpheline termine avec le beau gosse et où l’univers se voulant sombre se rosifie en même temps que les hormones entrent en ébullition. Je pense d’ailleurs que si j’avais lu la quatrième de couverture, je serais passée à côté en me disant : et un nanar de plus !

Et bien, pas du tout. Bien que orienté jeunesse, ce roman fantastique fait même partie de mes coups de cœur de ce début d’année !!! Et c’est peu dire puisque je l’ai littéralement dévoré. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un livre de la sorte, et bien qu’on y retrouve tous les ingrédients d’une romance, le fantastique est lui, bien présent.

J’ai trouvé le récit vraiment très intelligemment mené. Parfois subtil, parfois plus brute de coffre, il s’accorde parfaitement au personnage principal, Cassiopée, à qui je me suis vite attachée. A la fois émouvante par sa fragilité d’orpheline et tordante par son humour franc et décalé, son caractère bien trempé est rendu crédible grâce à l’humanité qui l’habite. J’ai un peu moins aimé le personnage de Gabriel, qui évolue beaucoup trop rapidement. Il souffle le chaud puis le froid, ce qui est à mon sens le facteur le plus “limite” de l’histoire.

J’ai vraiment eu peur en voyant l’autrice jouer avec certains clichés. Mais finalement, elle ne tombe pas dans leurs pièges (hormis peut-être avec le-dit Gabriel), et finit par triompher en donnant à son œuvre un air de nouveauté et de fraîcheur, en complet accord avec son écriture fluide, légère et surtout, sincère. Honnêtement, je suis ravie d’avoir trouvé cette perle, qui ne ressemble à aucun autre livre que j’ai pu lire jusque là. D’autant que l’autrice a publié ce roman à une vingtaine d’année… !

Je salue également l’imagination d’Alexiane. Les myrmes en guerre, dans un contexte canadien qui plus est, je dis oui. Surtout qu’elle fait montre de virtuosité en passant d’un univers classique tout ce qu’il y a de plus réel, à un monde fantastique ayant ses propres codes et sa singularité. Les pouvoirs des Myrmes sont énormes, et l’apprentissage qu’ils en font passe rapidement, mais alors quel régal !

 

Les actions s’enchaînent sans s’entremêler, jouant avec des moments un peu plus posés qui font du bien et qui permettent en même temps à l’héroïne de se questionner pour avancer… mais toujours les rebondissements viennent faire en sorte qu’on n’ait pas, mais alors pas du tout, envie de lâcher ce livre. Les autres personnages secondaires sont très bien construits, chacun avec ses qualités et ses gros défauts, ses peurs et ses espérances, son passé et ses motivations. Qu’ils soient sympa avec Cass ou qu’on ait envie de leur tordre le cou, ils méritent tous leur place.

 

J’ai grande hâte de lire la suite de cette trilogie, suite qui s’annonce aussi passionnante que ce préambule. Pas de prise de tête et un excellent moment à passer, je vous conseille cette lecture plus qu’agréable.

 

Ma note : 18/20

4 commentaires sur “Les ailes d’émeraude | Alexiane de Lys

Ajouter un commentaire

  1. Alors là félicitation parce que tu (vous?) me donnerais presque envie de redonner une chance à ce livre que j’avais pourtant abandonner vers la moitié. (Même si je ne compte au final pas spécialement le ressortir de suite)

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! 🙂 Pas de tralala, « tu » ça suffira amplement xD Qu’est ce qui t’a déplu dans ce livre (enfin, dans cette première moitié ^^) ? Je l’ai peut-être aimé justement parce que cela faisait trèèèès longtemps que je n’avais pas lu de fantastique avec romance… dans tous les cas ne te force pas, jamais ! on est beaucoup trop forcés à des tas de choses dans la vie de tous les jours sans en plus s’y mettre dans les moments plaisirs de lecture !!! 🙂

      J'aime

      1. Ok, je dirai « tu » alors X). Ah je ne compte certainement pas me forcer à relire ce livre(d’où le « presque envie » d’ailleurs ^^). Quant à ce qui m’a déplu, ça doit bien faire 2 ou 3 ans que j’ai essayé de le lire et vu que ma mémoire n’est pas la meilleure qui soit je ne m’en souviens plus vraiment. Je pense que la romance y fut pour beaucoup et que je ne m’étais pas spécialement attachée plus que ça aux personnages.

        Aimé par 1 personne

Répondre à Pau_K Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :