Avengers Endgame | 2019

Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

 

ATTENTION : Importants spoils dans cette chronique

Suite directe de Infinity War, la moitié de la population de l’univers a été décimée. Le chaos a envahi la Terre, les villes sont vidées, le silence est très présent. Les Avengers restants se regroupent, trouvent Thanos à l’autre bout de l’univers grâce à une détection énergétique et réussissent en quelques secondes à le maîtriser. Malheureusement, Thanos a utilisé le pouvoir des pierres pour les détruire. Une ellipse de 5 ans permet de retrouver  les Avengers qui tentent comme ils peuvent de vivre (ou de survivre si je puis dire) : Oeil-de-faucon se fait justicier sanguinaire au Japon, Tony Stark et Pepper ont eu une petite fille et vivent en marge de la civilisation dans la forêt, Natasha est en charge de ce qu’il reste des Avengers (elle est un peu la Fury par procuration mais vit très mal la vie avec leur échec), aux côtés de Steeve Rogers qui lui-même ne va pas très bien, Hulk et Bruce Banner ont appris à vivre ensemble en mettent en commun leur force et leur intelligence, donnant naissance à un Hulk des plus maternels qu’on nous ait donné l’occasion de voir ! Bref, chacun vit sa vie et ses regrets jusqu’au jour où Scott Lang, alias Ant-Man, refait surface (go voir Wasp pour plus d’explications… moi-même je ne l’ai pas vu mais j’ai tout compris ^^). Chapeau au rat qui réussit sans le savoir à libérer Ant-Man de la dimension subatomique… qui eut cru que l’avenir du monde dépendrait d’un rat !! Maîtrisant maintenant le voyage dans le temps, il rejoint le QG des Avengers et ensemble, ils élaborent une stratégie pour voyager dans le temps, récupérer les pierres d’infinité dans le passé, les ramener dans le présent et inverser le claquement de doigt génocidaire de Thanos pour sauver tout le monde. Finalement, le Thanos d’il y a quelques années réussit à revenir dans le présent, et LA grande bataille finale confronte l’armée de cet énorme méchant violet aux Avengers : les vivants et les revenus d’entre les morts.

avengers-endgame-post-credits

 

J’ai beaucoup aimé ce dernier volet, même si je l’ai trouvé en-dessous de ce que j’en attendait. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Bien sûr que c’était très jouissif de voir cette fin qui a mis plus de dix à se profiler, et 22 films du MCU. Pour en arriver là, j’ai eu de superbes révélations : les gardiens de la Galaxie par exemple, où j’ai été émerveillée par les images (l’espace et moi, une longue histoire !), où j’ai pleuré de rire, et où mes oreilles se sont imbibées d’une bande-son géniale. Dans le même genre, j’avais trouvé Infinity War énormissime : no happy ending, un choix couillu pour un film grand public où généralement, l’histoire se termine bien. J’attendais donc avec grande impatience ce Endgame. Et j’ai retrouvé dans cet ultime opus les mêmes choix scénaristiques, mais en assez essoufflés.

giphyj

 

Certes, je ne m’attendais clairement pas à ce que Thanos se fasse décapiter dans les premières minutes du film. THE surprise, pas mécontente du tout, même si ça semblait facile. Mais pour le coup, je me suis demandée comment ils allaient faire pour se sortir de l’impasse dans laquelle les plongeaient la destruction des pierres.

giphyp

 

Alors bon, dur de passer après tout un tas de chefs-d’œuvre de science-fiction traitant du voyage dans le temps. Certes, ils ont essayé de donner un souffle nouveau à ce fantasme de l’humanité, et ils y sont plutôt bien parvenus, mais sans nous épargner le redit de Infinity War. Je trouve cependant qu’en évoquant sur le ton de l’humour quantité de films tels que Retour vers le futur etc. c’est plutôt bien passé, même si les explications trainent un peu en longueur et que scientifiquement parlant, c’est du vrai bullshit.

m

 

Je déplore que Thanos soit beaucoup moins charismatique et bien écrit que dans les autres films de la franchise. Ses motivations étaient certes horribles, mais il était calme, posé, indestructible et avec un très grand sens de la justice, dans Infinity War. Il parvenait même à nous faire poser des questions : il veut tuer la moitié de l’univers parce que ses ressources ne permettent pas de satisfaire tout le monde. Affreux, mais limite compréhensible qu’il se pose en justicier de l’univers. Au contraire, dans Endgame, il prend le visage du méchant juste méchant, dont on sait qu’il va mourir à la fin, et j’ai trouvé ça assez dommage.

avengers-endgame-thanos-finalfight

 

De même que j’ai trouvé le film moins fluide. A mon sens, il contenait étonnamment moins d’enjeux, et également moins de tensions que Infinity War. On s’attarde en effet bien davantage aux héros, et plus particulièrement à leurs fragilités, qui tranche très clairement avec leurs forces surhumaines mises en avant dans tous les films précédents.

la-1557253710-gi3ne6zyrg-snap-image

 

Les nombreux clins d’œils aux précédents films ont été très critiqués. Pour ma part, pour une conclusion de 22 films, j’ai trouvé ça très intéressant, très honnête, un peu comme un diaporama qui évoque quantité d’arcs narratifs. Même si toutes les blagues n’ont pas fait mouche, j’ai trouvé qu’en sortant de l’ordinaire, ils ont réussi à jouer sur la corde sensible du souvenir et c’était bien réussi : j’ai eu le cœur qui battait vite et le sourire aux lèvres à certaines évocations, et pour les vrais fans, c’était tout simplement juteux !

l

 

Néanmoins, si l’humour est présent, il est parfois un peu surjoué… je pense notamment à Thor : au début c’était rigolo, mais à la fin il devient lourd (le bon jeu de mot…). Je n’aime pas écrire ça, sachant que c’est l’un de mes personnages préféré de la franchise.

Thor-and-Captain-Marvel-Avengers-Endgame-2019-avengers-infinity-war-1-and-2-42693666-540-220.gif

 

Et Captain Marvel… finalement ne sert vraiment à rien !!! Elle est censée être la plus forte, indestructible, et finalement, les scénaristes ne savent pas quoi en faire. Prenant en plus en compte le fait qu’elle soit absente de 98% du film, j’ai vraiment regretté cet aspect, alors que j’avais beaucoup aimé le film Captain Marvel. De plus j’ai un peu regretté que la scène de bataille ne dure pas cinq minutes de plus, et que les personnages ne montrent pas plus leur puissance (mais qu’ont-ils fait de Dr Strange qui finalement ne sert que de barrage…). En fait, je pense que ça manquait d’une bonne grosse scène de baston où tous les Avengers tombent sur Thanos, avec vues du ciel et effets 3D comme on est habitués à en voir depuis le premier Iron Man. La seule scène épique était celle de l’hommage aux héroïnes : BADASS AS FUCK !!!

mm

 

Malgré tout, j’ai eu le frisson durant le générique de début et la musique tellement épique… et j’ai bien évidemment eu la larmichette à la fin ! Et la dernière scène est géniale : Captain America a enfin le droit à sa love story, et c’est un message d’espoir qu’il donne. La boucle est bouclée, comme on dit.

a84dae09-f9d8-45f7-aaaf-52985717e7e4

 

Alors oui, je l’avoue, il est bien plus facile de mettre en avant les défauts que les qualités du film ayant battu tous les records d’entrées en salles. Il est quand même énorme et à voir, et s’il n’est pas parfait, il conclut de façon inattendue et assez posée ces histoires de super-héros qui ont bercés mon adolescence !!!

giphy

 

Un conseil : revoir les films précédents avant celui-là est très utile pour apprécier à leur pleine valeur toutes les références !

 

Ma note : 15/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :