Joker | 2019

« En 1981, à Gotham City. Arthur Fleck travaille dans une agence de clowns. Méprisé et incompris, il mène une vie en marge de la société et vit dans un immeuble miteux avec sa mère Penny. Un soir, il se fait agresser dans le métro par trois hommes, le poussant à les tuer en retour. Si son geste inspire une partie de la population, Arthur bascule lui peu à peu dans la folie pour devenir le Joker, un dangereux tueur psychotique. » Synopsis Wikipédia

Je ne suis pas une habituée des films issus des DC comics. Non pas que je n’aime pas, mais tout simplement je n’ai jamais pris le temps d’en regarder beaucoup. De mémoire, les films que j’ai vu sont Daredevil, Catwoman, Watchmen et Suicide Squad. Alors bien entendu, je connais les grandes lignes, hein ! Mais il faut dire que les seules images que j’avais du Joker étaient les extraits joués par Heath Ledger, et la prestation de Jared Leto. Pas vraiment de quoi me faire un avis tranché sur la question ! Par contre, de mémoire, j’ai vu toutes les vidéos de Link The Sun sur ce sujet, ce qui m’a bien instruite sur la chose.

Bref, cessons de tourner autour du pot, et attaquons le film Joker sorti en salles il y a quelques jours (semaines?). Je suis allée le voir en VO dans un petit cinéma de quartier de Québec. Et si je devais sélectionner un mot parmi les nombreux qui me viennent à l’esprit quand je repense à cette expérience, c’est certainement : puissant.

La descente aux enfers d’Arthur se fait crescendo. Le film se targue de dresser un portrait psychologique du personnage, et c’est réussi. Je ne m’attendais pas à un film aussi humain, quand on sait la psychose du Joker. Les clins d’oeil et apparitions de personnages bien connus comme le jeune Bruce Wayne sont dosées, et c’est une force d’avoir su les faire passer au second voire au troisième plan, pour ne se concentrer QUE sur le gros vilain en devenir. Malheureux, enfermé dans une société dirigée par des puissants qui oppriment les misérables rebus de l’humanité comme lui, c’est en laissant enfin s’exprimer sa colère qu’il va enfin exister. Exister aux yeux de tous.

La force du film est de parvenir à nous faire ressentir de la peur, de la sympathie et de l’empathie pour le personnage d’Arthur. Et d’apprécier même l’apothéose, le clou du spectacle quand il délaisse Arthur pour le Joker. C’est une ordure jouissive, pourrait-on dire.

Côté photographie, je l’ai trouvé à la fois fluide, cohérent et terriblement en accord avec l’image que je me fais des bas quartiers d’une grande ville américaine des années 80. Je ne pourrais dire si la caricature est présente, mais en tous cas, elle contribue au côté magistral et dérangeant du Joker.

Alors certes, ce n’est pas un film que l’on va voir pour se détendre. Il m’a littéralement donné mal au ventre : la violence à l’écran n’égale pas celle qui reste foncièrement intrinsèque, celle que l’on devine, mais qu’on ne voit pas.

A voir absolument en VO : le rire, la manière de parler du Joker de Joaquin Phoenix font littéralement le personnage, en parfaite complémentarité avec sa façon passionnément dérangeante d’interpréter le Joker. Danse, intonations, douleur, chaos, tout participe à créer ce personnage que l’on n’excuse pas mais que l’on pense comprendre. La transformation physique de l’acteur est choquante et sert le film de façon qui serait presque poétique si elle n’avait ce je-ne-sais-quoi de fou. Un Joker magnifique à pleurer.

Ma note : 18/20

 

2 commentaires sur “Joker | 2019

Ajouter un commentaire

    1. Merci ! Moi aussi je suis contente de tes petits commentaires ! J’ai eu un petit passage de non motivation concernant le blog, + 3 semaines à l’étranger, le temps passe vite ! Mais du coup je revient en forme hahaha !

      Concernant le film, oui c’est violent et je comprend que ça fasse peur, j’étais pas à l’aise mais je suis tout de même contente d’y être allée car c’est une très bonne prestation… tiens moi au courant si tu le vois et ce que tu en penses 🙂 bisous !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :