In real life T3 : Réinitialisation | Maiwenn ALIX

Dernier tome des aventures de Lani, une jeune fille de 17 ans évoluant dans une société futuriste où les humains sont asservis à un réseau numérique nommé le Système, auquel elle tente d’échapper.

C’est le retour de l’été, et des articles sur le blog ! Il faut dire que si le confinement a été synonyme de lecture pour la plupart d’entre vous, pour moi, ce fut à peu prêt égal au néant !!! Ce qui a naturellement engendré une flemme monumentale pour mettre à jour mes chroniques (ça, plus le déménagement, la vente de l’appart, les travaux qu’on commence tout doucement… !!). Mais on s’y remet, et avec le sourire s’il-vous-plaît !

Troisième et dernier tome de In Real Life, une trilogie française que je peux qualifier… de vrai coup de cœur !!

Lani est de retour dans le système, qui la maintient dans un coma artificiel suite à une « méningite ». Lorsque la jeune fille se réveille enfin, c’est pour intégrer l’élite de la construction des rêves éveillés. Mais des bribes de mémoire parasitent son esprit, créant en elle un trouble certain. De son côté, Alexander met en place un dernier acte de rébellion. Parvenir à entrer en communication avec le Système pour gagner le statut libre qu’il leur manque pour vivre sans menace au dessus de leur tête, ou mourir.

Maiwenn Alix a tenu ses promesse, et a remporté son pari : elle a réussi à créer un univers complet, original et riche comme je les aime. Elle s’est accaparé le genre de la science-fiction, et avec brio ! J’ai aimé chaque instant de ma lecture. De mes lectures, si je compte le tome 1 et le tome 2.

J’ai eu peur qu’on tombe vraiment dans la sentimentalité, mais non. Il y a un équilibre certain dans cette trilogie, qui saura satisfaire les néophytes du genre et les amoureux du post-apo, tout en restant des plus accessibles. L’immersion était totale pour ma part.  Les rebondissements sont présents, et bien exploités (je ne spoilerai pas la fin, bien évidemment, mais c’était très bien trouvé, et inattendu !).

Voir Lani évoluer au sein du système auquel elle a été arrachée au début du premier tome était des plus intéressants. C’est une société fascinante et vous voulez connaître mon point de vue ? Aucun système n’est parfait, mais si les gens pouvaient naturellement s’aimer et à agir avec abnégation et altruisme comme le Système oblige ses citoyens à le faire, ce serait sans nul doutes le début de la renaissance de notre mère la Terre. C’est le fort de ce livre : on flirte avec le bien et le mal, doutant de tout et surtout de nos propres convictions. L’alternance des points de vue ne nous aide bien évidemment pas à dénouer l’inextricable. Chacun a ses arguments, et tous sont fichtrement recevables.

Haletant, cette trilogie m’aura marquée, et j’ai très hâte de lire les surprises que cette autrice de talent nous réserve à l’avenir…

Ma note : 17/20

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :