Autopsie : Whitechapel | Kerri Maniscalco

J’étudie le corps des femmes qu’il assassine de sang-froid. J’assiste, impuissante, à la terreur qu’il fait régner sur Londres. Je sens son ombre peser sur moi. Ses sourires malsains. Son regard de tueur. Je pense connaître l’éventreur...   J’étais plus que curieuse de découvrir ce roman qui a fait un tabac aux USA ! D’autant... Lire la Suite →

Les rivières pourpres | 2000

Légende vivante de la police française, le commissaire Pierre Niémans se rend dans la ville de Guernon, pour d'enquêter sur le meurtre du bibliothécaire de la faculté. Autant je suis assez peu tentée par les polars littéraires, autant j’aime bien ce genre d’histoires portées à l’écran. Et je continue de parfaire ma culture cinématographique, puisqu’en... Lire la Suite →

La jeune fille et la nuit | Guillaume Musso

Côte d’Azur, Hiver 1992 Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo, avec qui elle entretenait une relations secrète. Pour la jeune fille, “l’amour est tout ou il n’est rien”.... Lire la Suite →

L’empereur de Paris – 2018

Laissez-moi chausser mes lunettes de Stéphane Bern, et c’est parti pour un abrégé de Secrets d’Histoire !!! Eugène François Vidocq, né le 24 juin 1775 à Arras et décédé le 11 mai 1857 à Paris, fut tour à tour délinquant, bagnard, indicateur de police, policier et détective privé. Rien que ça ! Jeune, il aurait... Lire la Suite →

Bienvenue à Gattaca | 1997

“Dans un monde futuriste, on peut choisir le génotype des enfants. Dans cette société hautement technologique qui pratique l'eugénisme* à grande échelle, les gamètes des parents sont triés et sélectionnés afin de concevoir in vitro des enfants ayant le moins de défauts et le plus d'avantages possibles. Bien que cela soit officiellement interdit, entreprises et... Lire la Suite →

Versailles, 1663

28 Avril 1663, jardins de Versailles “Voyez comme s’enroulent les haies de buis de Chine… J’ai bon espoir qu’ils atteignent deux fois la taille d’un homme d’ici le solstice d’été. Le Roi est friand de distractions, même si sa condition ne lui permet pas d’en jouir autant qu’il le voudrait, aussi je suis là pour... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :