Versailles, 1663

28 Avril 1663, jardins de Versailles “Voyez comme s’enroulent les haies de buis de Chine… J’ai bon espoir qu’ils atteignent deux fois la taille d’un homme d’ici le solstice d’été. Le Roi est friand de distractions, même si sa condition ne lui permet pas d’en jouir autant qu’il le voudrait, aussi je suis là pour... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :